Epinal se qualifie en Coupe de France à Villefranche sans trembler


Les Spinaliens poursuivent leur aventure en Coupe de France. Archive Jean-Charles OLÉ

Après avoir pris la mesure de Saint-Dié lors du premier tour, il fallait en faire de même pour les Spinaliens sur le terrain de Villefranche. Deux points communs entre Saint-Dié et Villefranche. Les deux jouent en Nationale 2 et les deux équipes ont encaissé trois sets face à l’entité vosgienne habituée aux joutes de l’Elite.
Une récréation pour les joueurs de François Mérel. Qui n’a pas pris part à la rencontre. « Luc (Jacquemin) a fait un très bon match d’ailleurs », savourait le coach spinalien. Hugo Constantin a également pu prendre une place prépondérante à ce succès dans le Rhône.
Les Spinaliens ont souvent été devant au tableau d’affichage. Sauf dans le money-time de l’acte initial (23-21). « On n’était pas assez concentré. On a su resserrer le jeu pour inverser la tendance », commentait François Mérel. Les Spinaliens avaient fait le plus dur. Il n’y avait plus qu’à dérouler. « C’est une belle équipe avec des joueurs qui ont joué en Ligue A. Il fallait être sérieux. C’est ce que l’on a réussi à faire », admettait François Mérel, avant de remonter dans le minibus pour rejoindre la cité des Images. L’aller-retour dans la journée aura été bénéfique.
Maintenant il faut retourner au quotidien du championnat avec le déplacement à Paris. Point de satisfaction, François Mérel peut compter sur un effectif concerné. La preuve en est avec cette qualification pour le 3e tour de la Coupe de France.

Villefranche - Epinal : 0-3
Les sets : 23-25, 20-25, 17-25
EPINAL. - Six de départ : Constantin, Petrov, T. Riblet, R. Riblet, Roatta, Brnakovic.
Sont entrés en jeu : Manessier, Formosa, Jacquemin (libero), Celic.

Article Vosges Matin

 

Retour